Menu
Histoire du gazon synthétique

Histoire du gazon synthétique

 (0)    0

  Gazon synthétique

Histoire du gazon synthétique

Le gazon synthétique est un gazon imitant un gazon naturel ou pelouse naturelle composé principalement de plastique (PE – PP). Les nouvelles générations de gazon synthétique ont fortement évoluées et permettent aujourd’hui d’avoir des gazons très ressemblants au gazon naturel (gazon en rouleau ou gazon en semi), tant au niveau de ses caractéristiques qu’au niveau visuel.

La naissance du gazon synthétique et ses évolutions :

C’est dans les années 40 qu’apparaissent les premiers m² de gazon synthétique, rapidement apparaissent les premiers terrains qui ne rencontrent pas un grand succès car certains sportifs craignent des blessures sur cette nouvelle surface.

Dans les années 60 est installé à l’astrodome de Houston le premier gazon synthétique à usage sportif commercialisé sous le nom d’Astro Turf. A l’époque il est présenté comme une réelle avancée technologique par ses créateurs mais considéré comme cher et non idéal pour les usages sportifs à cause des risques de blessures trop élevés. C’est ainsi qu’apparait le remplissage en caoutchouc permettant d’avoir une structure plus souple et une meilleur tenue des brins de gazon synthétique.

C’est à partir de 1976 que le gazon synthétique apparait au grand public avec une apparition aux jeux olympiques (obligation de la part de la fédération américaine de Hockey), avec une structure en Nylon permettant un jeu plus rapide.

Depuis les années 80 ce remplaçant au gazon en rouleau n’a eu cesse de s’améliorer sur les aspects visuels mais également sur le confort de jeu (gazon moins abrasif, plus confortable, plus souple ...).

C’est dans les années 2000 que le gazon synthétique est devenu de plus en plus présent pour les usages sportifs et commence également à apparaitre pour des utilisations privés (jardins, zone difficiles d’entretien …)

Le début des années 2010 nous rapporte une surface posé en Europe de 300 millions de m² de gazon synthétique (30HA) et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Cet engazonnement est désormais validé et accrédité pour les instances du football (FIFA et UEFA). Pour une application sur un terrain de foot le gazon synthétique représente 1500h de jeux par an contre 300 heures pour un gazon naturel, il permet également de limiter les couts d’entretien et supprimer les pesticides et herbicides.

On trouve environ 2000 terrains en Espagne, 1200 en France et en Italie permettant de supprimer les arrosages et ainsi faire de très fortes économies en eau. En Allemagne on trouve environ 2500 terrains, 1700 aux Pays bas et 600 au royaume uni, pour ces zones l’intérêt se trouve principalement sur les temps d’entretien mais également sur les évacuations des eaux (système de drainage).

De nouvelles applications apparaissent dans le monde du golf (green en gazon synthétique, practice en gazon synthétique) mais également pour des terrains de tennis.

Le gazon synthétique étant devenu très réaliste il permet des applications dans les jardins privés car celui-ci demande très peu d’entretien et de suivi. Il est particulièrement adapté dans les zones géographiques souffrant de sécheresse car il ne demande aucun arrosage.

N'hésitez pas à nous consulter pour toutes demandes d'informations ou d'échantillons.

 (0)    0

Les commentaires sont fermés pour ce post
Tarifs dégressifs suivant surface
Demande de devis gratuit